Positionnement
des outils

En 2021, comme chaque année, nous avons analysé les solutions du marché qui soutiennent le “Travailler autrement” selon une grille de 130 cas d’usages liés à la construction d’une Digitale Workplace, en testant les outils et en rencontrant les éditeurs lors des entretiens dédiés.

Cette analyse nous permet de positionner les différents acteurs selon la richesse de leur proposition de valeur et la qualité d’expérience utilisateur qu’ils offrent.

Retrouvez également pour chacun d’entre eux les éléments remarquables de leur stratégie actuelle et un résumé de leurs nouveautés 2021 et roadmap 2022.

Beeshake

La solution en quelques mots

La solution Beeshake, incubée au sein du groupe Hopscotch, se présente comme une plateforme d’appui à l’innovation et l’intelligence collective . La plateforme est à la croisée des chemins entre 3 grandes convictions ou axes produit : la communication (réseaux sociaux avec fils d’actualité, Wiki) ; l’innovation (crowdsourcing) ; et l’acculturation (MOOC).
La solution propose également des news sponsorisées, des actualités descendantes administrées, un module d’e-learning pour créer des parcours de formation, de la création d’évènements avec communautés intégrées, des formulaires et enquêtes, du live streaming via intégration et module d’interactivité et un tableau de bord analytics pour mesurer l’adoption sur la plateforme.
Les licences sont par utilisateur et par mois et débutent à 0,44€ pour les plus petits comptes. Les prix sont ensuite dégressifs en fonction du nombre de collaborateurs. Il faudra ajouter le coût d’accompagnement des projets qui n’est pas inclus dans les licences mais bien proposé par l’éditeur.
L’éditeur cible des PME / ETI et affiche déjà de belles références avec notamment une BU de Sanofi, la CCI de Paris et SNCF réseau avec le programme change “destination nouvelle ère”.

Nouveautés et Roadmap

Beeshake poursuit le développement de sa plateforme sur 2021. L’éditeur sou- haite recréer l’engagement en mettant l’accent sur l’intelligence collective.
L’éditeur met en avant sa fonctionnalité de social learning permettant aux utilisateurs de créer du contenu pédagogique et de le partager en interne.
Beeshake est devenu également une source d’informations autour de l’innovation et intelligence collective à travers des événements, contenus partagé sur les réseaux sociaux et son blog.

Les points clés de la solution

Angle pour adresser le marché
La plateforme Beeshake cherche à accompagner de projets types : Employee advocacy, Transformation organisationnelle, Transformation digitale ou en- core des programmes d’entreprise (valeurs de l’entreprise, déontologie, etc.).
Avec son positionnement d’accompagnateur des projets de transformation et d’innovation, l’éditeur travaille ainsi main dans la main avec des partenaires et cabinets de conseil spécialisés en transformation numérique pour proposer Beeshake en tant que facilitateur.
Un module d’idéation permet à n’importe quel collaborateur de proposer une idée et d’associer à cela des collègues. Ainsi, chacun peut contribuer à l’idée en y ajoutant du contenu texte, vidéos, images, etc. Une fois le workflow d’idéation complété et l’idée validée, celle-ci est accessible à l’ensemble des collaborateurs pouvant rejoindre le projet.
La gamification est également au coeur de la solution permettant de gagner des points en fonction de l’engagement des actions. Si un nombre de points minimum est atteint, l’idée peut passer au stade de projet.

Une interface pour dynamiser les collaborateurs
Les fonctionnalités collaboratives et sociales de Beeshake sont au service de l’innovation, du partage et de la transformation des organisations. N’im- porte quel collaborateur au sein de l’entreprise peut, avec Beeshake, créer des parcours d’acculturation. La plateforme est gamifiée afin d’engager les collaborateurs. Des points et badges d’expertise sont attribués en fonction de leurs actions.

Intégration avec Microsoft Teams
En tant que membre du programme Microsoft for Startups, la solution est aujourd’hui accessible depuis Microsoft Teams et fait partie de l’environnement numérique de travail du collaborateur.
Son intégration avec Microsoft Viva peut être intéressante dans les années à venir.

Notre évaluation

Elium

La solution en quelques mots

La solution Beeshake, incubée au sein du groupe Hopscotch, se présente Créé en 2008, Elium, anciennement Knowledge Plaza, propose une expérience de gestion des connaissances où l’utilisateur est invité à produire et partager son propre contenu via des templates facilitant l’édition.
A cela s’ajoutent des fonctions sociales, comme le commentaire ou le like, permettant aux utilisateurs de réagir aux publications de leurs pairs. L’objectif est ici de proposer une expérience complémentaire à la simple gestion des connaissances permettant de fédérer les utilisateurs.
L’interface est simple et épurée, les contenus sont organisés dans des espaces modulables facilitant la recherche de l’information.
Parmi les clients Elium, nous retrouvons Edf, Groupama, Capgemini, ou encore L’Oréal. L’offre publique est à 8€/u/m.

Nouveautés et Roadmap

Durant l’année passée, l’éditeur a pu travailler sur 3 axes : l’amélioration de l’UX, la consolidation de son positionnement et l’intégration dans l’environnement Microsoft.
Ceci passe par exemple par une interface d’édition revue, une traduction automatique à la volée, des connecteurs PowerBI, une gestion de l’offboarding des utilisateurs, ou encore le développement de l’intégration avec Elium.
Pour 2022, Elium se concentrera sur des fonctionnalités de type workflow (Q&À, validation de contenu par des experts par exemple), et continuera à développer l’intégration avec l’écosystème Microsoft.
Nous verrons aussi une refonte possible de la page d’accueil, qui proposera notamment du contenu intelligent pour l’utilisateur. En effet, l’éditeur cherche à développer plus d’intelligence artificielle dans son produit, après sa nouvelle traduction automatique.

Les points clés de la solution

Angle pour adresser le marché
Elium se positionne sur une gestion sociale des connaissances. Ainsi la solution prend en quelque sorte la forme d’un réseau social d’entreprise pour favoriser un partage décentralisé de contenus.
Les fonctionnalités éditoriales de la solution permettent aussi une gouvernance autour des informations partagées (templates, mises à jour régulières, etc.) pour assurer une gestion efficace des connaissances.

Frontlines workers
De manière générale, Elium permet de pousser de l’information aux populations terrain mais aussi de récupérer une information structurée depuis celles-ci. L’application mobile est privilégiée dans ce cas. Par exemple, pour les personnes qui n’ont pas de connexion Internet stable, Elium permet une consultation du contenu en mode hors ligne et a implémenté une micro newsletter adaptée à l’application mobile. Celle-ci est poussée par app notification directement et dans un format mobile.

Travail en mode hybride
Sans surprise, l’éditeur fait part d’une fort progression de l’usage hybride parmi ces clients. En effet, le partage asynchrone de connaissances devient bien plus important et le format écrit est de plus en plus privilégié. L’éditeur en veut pour preuve que l’usage de leur propre plateforme en interne a triplé depuis que l’entreprise est en travail “remote first”.

Numérique responsable
L’entreprise Elium se veut plus responsable avec une réflexion et des actions au niveau de l’organisation. Du côté du produit, l’éditeur cherche à rapatrier les serveurs et services utilisés en Europe. Si ceci est plutôt motivé par la simplification de la gestion des données, il n’en est pas moins que l’impact de la plateforme en est diminué.

Notre évaluation

Workplace

La solution en quelques mots

Workplace est le réseau social d’entreprise édité par Meta, anciennement Facebook. La plateforme est inspirée de l’application grand public, dans ses usages comme dans son rendu. En tant que pur réseau social, l’outil est naturellement positionné sur des usages de mise en réseau à travers un fil d’activités global, un profil pour chaque utilisateur et des communautés thématiques. La messagerie instantanée (Workchat) embarque les fonctionnalités de chat et de réunion standard. Les interactions réalisées dans les groupes vont de la simple publication avec partage de document à la vidéo live et l’enregistrement de cette dernière.
La variété des possibilités permet aux équipes de centraliser leurs échanges en un lieu unique. L’éditeur propose une expérience mobile à la pointe du marché. Il faut compter entre 4 et 8 $ / utilisateur actif / mois. Workplace from Meta compte parmi ses références françaises le Groupe Adeo et ses 133 000 collaborateurs connectés, Danone, Europcar, Kering, Olympique de Marseille. La stratégie de Workplace porte particulièrement ses fruits dans le secteur du retail.

Nouveautés et Roadmap

Dernièrement, Workplace a travaillé à l’intégration de son outil dans MS Teams afin d’accéder aux contenus du réseau social depuis la messagerie d’équipe maintenant centrale dans le quotidien de nombreux collaborateurs. Pour 2022, on peut également espérer une intégration inverse pour par exemple diffuser des réunions Teams dans une communautés Workplace.
L’éditeur a également travaillé sur la structuration des contenus partagés sur sa plateforme, notamment en enrichissant les contenus vidéos de chapitre, en améliorant ses analytics ou en facilitant l’accès aux bibliothèques de connaissances.

Les points clés de la solution

Angle pour adresser le marché
Avec Workplace, l’objectif de Meta est d’imposer un standard dans l’entreprise comme il l’a fait dans la sphère personnelle, en connectant l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise, quels que soient leurs métiers, contextes de travail, positions hiérarchiques.

Frontlines workers
Le marché de l’environnement de travail numérique étant dominé par Microsoft et Google Workspace, l’éditeur se positionne comme étant l’acteur pouvant fournir une identité numérique à chaque collaborateur, y compris les Frontline Workers qui connaissent déjà l’outil (via Facebook) et qui peuvent se connecter à l’aide d’un login / mdp géré par Workplace.

Travail hybride
En tant que réseau social d’entreprise, Workplace vient essentiellement répondre aux besoins d’une organisation hybride sur sa communication interne. L’outil est dynamique et simple d’utilisation pour diffuser rapidement une information. Toutefois, Workplace se positionne également sur le partage centralisé de connaissances avec des bibliothèques de connaissances mises en avant pour tous les utilisateurs.
À noter également que Workplace reste un leader sur le sujet de la vidéo, que ce soit pour des lives ou chats, ce qui en fait un acteur pertinent pour consolider et développer la culture d’entreprise à distance..

Notre évaluation

EDITION 2022

Etat de l'art de la transformation interne des organisations