Qu’est-ce qu’un manager agile ?

Un manager agile cherche à activer des leviers pour progresser collectivement dans un contexte mouvant et nécessitant des solutions nouvelles. Il permet à ses équipes d’explorer de nouvelles pistes en se mettant en mouvement plus rapidement avec des objectifs plus audacieux

Il joue un rôle central dans la mise en place de courtes itérations afin de confirmer ou infirmer des hypothèses rapidement : il assume la prise de décisions tout en autorisant le droit à l’erreur – un naturel assez éloigné des pratiques managériales en entreprise. 

Quel rôle a-t-il dans la transformation digitale en interne ? 

En agilité managériale, les étapes de mise en œuvre restent les classiques : 

  • L’analyse préalable d’une solution, un consensus
  • L’engagement sur un plan d’actions
  • Les plannings projet / financiers ou les prévisionnels de ventes
  • Le contrôle de l’avancement. 

Le manager agile favorise le progrès grâce à des itérations plus courtes et garantit ainsi un progrès continu. Il privilégie une culture du “faire” plutôt que de l’analyse, et permet par conséquent de gérer les déséquilibres plus rapidement.

Il responsabilise les porteurs de solution et sensibilise l’équipe aux approches agiles : tester vite, mesurer son impact et tirer des enseignements pour poursuivre, fort de cet éclairage. 

Il aligne toutes les parties prenantes et les aide à se mobiliser autour d’une finalité commune, donnant ainsi à l’équipe le sentiment d’être engagée au service d’un même objectif

Le manager prend le rôle de facilitateur au sein de l’équipe, priorise les actions avec des modalités de collaboration et rôles clairs et institue un environnement accueillant les feedbacks dans un esprit serein. 

Il doit aussi faire face au défi de tout changement : faire cohabiter le progrès avec les pratiques historiques de l’entreprise qui ont le mérite d’apporter de la stabilité. 

 


Pour en savoir plus sur le rôle du manager agile dans la transformation de votre entreprise, téléchargez gratuitement notre dernière étude sur l’agilité managériale