LA SOLUTION EN QUELQUES MOTS

Circuit est une solution plug & play de communication d’équipe centrée sur des fonctionnalités conversationnelles : partage de messages simples, messagerie instantanée, conférences audio et vidéo, partage de fichiers. La solution, créée en 2012, est distribuée en mode SaaS par l’éditeur allemand Unify (acquis il y a quelques mois par Atos). L’interface épurée permet aux membres d’une équipe (internes et externes à l’organisation) d’organiser leurs échanges en communautés (publiques ou privées) sous la forme d’un fil de discussion. En revanche, aucun flux global agrégeant l’information n’est disponible. L’utilisateur dispose d’un profil allant à l’essentiel (informations de contact), d’un système de notifications simple, d’un indicateur de présence en ligne pour la discussion instantanée, d’un moteur de recherche simple et transverse, permettant de filtrer les conversations, membres, fichiers.

La plateforme propose un premier niveau d’ouverture avec ses connecteurs Exchange / Outlook, Box, Google Drive. Concernant le poste de travail étendu de l’utilisateur, outre les extensions Google Chrome et Jabra (contrôle des appels depuis des oreillettes), Circuit dispose d’applications mobile et desktop. L’univers Circuit reste donc fortement cloisonné par rapport à d’autres acteurs du marché.

STRATÉGIE ET POSITIONNEMENT DE L’ÉDITEUR

Circuit est positionné sur le marché pléthorique de la communication unifiée et de la productivité, à la frontière synchrone / asynchrone. Sa philosophie est claire : un seul outil et une seule vue pour tout partager. Du côté du modèle économique, Unify propose 5 modes d’abonnement SaaS : Free, Trial, Team, Professional, Enterprise. Les différences s’observent majoritairement sur la volumétrie d’utilisateurs et des données ainsi que sur l’enrichissement fonctionnel. Les tarifs vont de 3,95€ (Team) à 6,95€ (Professional) et 14,95€ (Enterprise) par utilisateur par mois. Déployer Circuit aura donc un coût certain, en plus d’autres applications, pour une entreprise souhaitant compléter son paysage collaboratif. L’éditeur affiche des références intéressantes à l’international (Everything Voice, Alabama Department of Revenue, Kennesaw State University, Walsh Consulting, SkyCom,), encore peu en France (Atos).

S’il en résulte une plateforme allant à l’essentiel et pouvant accélérer le travail de petites équipes grâce à ses fonctionnalités conversationnelles, Circuit joue dans une arène déjà bien occupée par des acteurs largement déployés dans les organisations (les suites Office 365 ou G Suite) ou d’autres plus efficaces et ouverts au Système d’Information composite (les ChatOps comme Slack, HipChat, talkSpirit). Sur ce point, il lui faudra développer son ouverture et ses connecteurs pour se hisser au niveau de la concurrence.

Le rachat de Unify par Atos peut laisser entrevoir des opportunités de développements, même si la nuance est de mise par rapport aux aventures passées (blueKiwi).  

LES NOUVEAUTÉS 2016

L’année a été riche en nouveautés pour Circuit. Outre le rachat de Unify par Atos (ce dernier en devant un utilisateur également), du côté des fonctionnalités nous noterons une amélioration des conversations, l’arrivée des meeting rooms, la sortie de l’application desktop, du connecteur Outlook. Circuit permet désormais de couvrir des événements en direct pouvant aller jusqu’à 1 000 utilisateurs connectés en simultanée. L’éditeur lance en bêta son accès aux APIs ainsi que son SDK.  

DÉTAIL DE L‘ANALYSE PAR FAMILLES D’USAGES